Lettre du Maire au Président de la République

  • PDF
Index de l'article
Lettre du Maire au Président de la République
Page 2
Page 3
Page 4
Toutes les pages

L’Etat ne peut continuer à se désengager et  les communes ne peuvent financièrement faire face aux besoins croissants en la matière.   
Thierry Robert demande donc par courrier au Chef de l’Etat  d’abonder la ligne budgétaire unique, le socle du financement du logement social, à hauteur des projets en attente, sur la prise en compte immédiate de la réalité des territoires à aménager au titre de la LBU 2011 et sur  l’urgence à engager une refonte des outils de financement de l’aménagement que sont le FRAFU et la RHI.


LE MAIRE De la Commune de Saint-Leu
Vice-Président Du Conseil Général de La Réunion Délégué au Logement et à l’Habitat

Monsieur Le Président,

A Saint-Leu, le 05 mai 2011

Dans les Départements d’Outre Mer, le logement social est financé par l’Etat au titre de sa compétence logement à travers la Ligne Budgétaire Unique. La LBU finance l’aide à la pierre, c’est-à-dire la production de logements neufs, l’amélioration et la réhabilitation de logements anciens et la résorption de l’habitat insalubre. Il s’agit d’un pilier essentiel pour la production de logements aidés. La production de logements sociaux, après une décennie de baisse continue, a connu une très légère augmentation depuis 2009. Cette reprise est liée au transfert de plusieurs programmes privés vers le parc de logements sociaux. En effet, une part importante de la production de logement issue de programmes immobiliers privés a été réaffectée dans le patrimoine des bailleurs sociaux par le biais des Ventes en Etat Futur d’Achèvement (VEFA), rendues possible grâce au financement du logement social par la défiscalisation issue de la LODEOM. Compte tenu des perspectives de croissance de la population réunionnaise et de l’essoufflement perceptible des produits issus de ces programmes depuis le début de l’année 2011, je suis pessimiste quant à l’avenir. Aujourd’hui encore, plus de 29 000 ménages sont dans l’attente d’un logement social. Pour faire face à ces besoins, l’INSEE avance la nécessité de produire pendant 25 ans, 9 000 logements neufs annuels dont 5 400 logements aidés pour tenir compte de la solvabilité des ménages.

Monsieur le Président de la République
Palais de l'Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré
75008 Paris



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici Mairie Rétablir la vérité Lettre du Maire au Président de la République